Gâteaux étonnants animaux

Posted on

Les animaux nous inspirent pour créer des gâteaux d’anniversaire étonnants. Choisissez l’animal préféré de votre enfant et faites-lui la surprise!

Gâteau chouette

Chouette gâteau!

1. Gâteau chouette – Difficulté: facile 

L’attrait de ce gâteau réside dans sa riche décoration.

Ingrédients pour la décoration:  smarties jaune et marron; pâte d’amande blanche, jaune et rose; mikados; serpentins;  (bonbons) orange, rose, vert et brun; chocolat à cuire.
Ingrédients pour le gâteau: choisir un gâteau dont vous avez l’habitude, et le faire cuire

dans un moule rectangulaire, dans du papier sulfurisé afin de pouvoir le démouler et

le déplacer facilement. Ici, c’est un gâteau au chocolat, mais cela pourrait tout à fait être un gâteau nature, la couleur de la chouette peut être claire!

Forme du gâteau: Dessiner sur du carton la forme de la chouette, découper ce gabarit. Une fois le gâteau démoulé et refroidi, le poser sur une surface plane (toujours sur son papier sulfurisé). Poser le gabarit en carton sur le gâteau et suivre les contours avec un couteau en avançant doucement pour couper net sans déchirer le gâteau.

Découpe du gâteau le long du gabarit

Découpe du gâteau le long du gabarit

Décoration de la chouette: étalez au rouleau à pâtisserie la pâte d’amandes sur un plan de travail recouvert de film étirable pour que cela ne colle pas. Découpez 2 grands ronds blancs à l’aide d’un bol retourné et 2 petits ronds roses à l’aide d’un bouchon de bouteille retourné; faites le bec avec un losange jaune découpé au couteau et marquez les « oreilles » avec une bande de pâte rose. Placez ces éléments sur le gâteau. Faites les ailes avec des mikados collés avec du chocolat fondu. Découpez aux ciseaux les bandes de serpentins en forme de tuiles et placez les en rangées de couleurs différents entre les ailes. Terminez avec les smarties jaunes pour le cou et marron pour les yeux.

2. Gâteau tigre – Difficulté: Moyen

La base de ce gâteau est un marbré. Ce qui plait, c’est le réalisme de son relief pour le museau et des moustaches!

Gâteau tigre

Gâteau tigre prêt à rugir!

Ingrédients pour la décoration: mikados pour les moustaches; barquettes chocolat pour les yeux; smarties pour les pupilles; pépitos pour les oreilles; pâte d’amandes rose pour la langue; carton fin blanc pour les dents ou pâte à sucre blanche.

Ingrédients pour le gâteau marbré: il faudra préparer 2 gâteaux, l’un dans un moule à cake dont on se servira pour le museau, l’autre dans un moule rond dont on se servira pour la tête. Quantités pour un gâteau: 125g beurre-250g de sucre-3 œufs-1/2 tasse de lait-250g farine-30g cacao en poudre-1/2 sachet de levure alsacienne.
Délayer le sucre avec le beurre fondu. Séparer les blancs des jaunes. Ajouter les jaunes au mélange sucre+beurre, puis le lait ainsi que la farine et la levure. Battre les blancs en neige et les incorporer à la préparation. Colorer la moitié de la pâte avec le cacao. Verser la pâte dans le moule beurré en alternant les couches de pâte nature et de pâte colorée. Enfourner à four 180° pour 50 min environ (moins longtemps pour le gâteau rond).

Montage du gâteau: une fois les gâteaux démoulés et refroidis, placer les yeux sur le gâteau rond. Couper la moitié du gâteau cake et la poser pour faire le museau. Découper au couteau le tour du gâteau rond pour l’effet de crinière. Placer les oreilles en pépitos. Planter les mikados dans le museau. Découper la langue dans la pâte d’amandes. Découpez une bande de carton fin blanc et entaillez là sur un côté pour faire les dents; enfoncez la bande dans le gâteau de manière à ne laisser sortir que les dents. Vous pouvez aussi faire les dents en pâte à sucre blanche.

3.Gâteau poisson – Difficulté: facile

Gâteau poisson

Poisson qui bulle!

Ingrédients pour la décoration: barquettes à l’abricot; smarties; granulés ou sucre coloré de couleur unie.

Faites un gâteau au chocolat dans un moule rond. Démoulez et laissez refroidir. Découpez un triangle qui fera la bouche et placez-le de l’autre côté du poisson pour faire sa queue. Coupez des barquettes en 2 et disposez les sur la moitié du gâteau en commençant par le bord et en revenant vers le milieu en se chevauchant, pour faire les écailles. Saupoudrez le reste du gâteau de granulés jaunes. Ajoutez l’œil en smarties ainsi que les bulles qui sortent de la bouche.

4.Gâteau piranha – Difficulté: facile

Gâteau piranha

Dévorez-le avant qu’il ne vous croque!

Faites une recette de gâteau dont vous avez l’habitude et cuisez-le dans un moule rond. Etalez de la pâte à sucre blanche au rouleau à pâtisserie, posez-la sur le gâteau sauf sur une partie de forme triangulaire qui sera la bouche. Faites des dents en pâte à sucre blanche. Ajoutez de la pâte d’amandes rose pour l’œil et disposez des smarties de couleur.

 

 

5.Gâteau Araignées d’Halloween – Difficulté: facile

Araignées d'Halloween en biscuit

Oserez-vous les manger?

Ingrédients: mikados; granulés chocolat; biscuits ronds de votre choix (pépitos, Prince, etc); pâte d’amande blanche; chocolat noir à cuire.

Faites fondre 50g de chocolat au bain marie. Collez les biscuits deux à deux avec le chocolat fondu et enduisez le biscuit du dessus avec une fine couche de chocolat fondu, puis saupoudrez-le de granulés chocolat; mettez au frigo 10 minutes.  Posez les yeux faits avec un peu de pâte d’amande blanche et un goutte de chocolat fondu. Cassez des mikados pour faire les pattes; coller les jointures avec du chocolat fondu (passage délicat) et mettre rapidement au frigo pour que cela prenne.

Merci à ma sœur pour ses réalisations culinaires et ses photos!


Sucettes géantes de Pâques

Posted on

Voilà Pâques et les chasses aux œufs en perspective pour les enfants qui se réjouissent déjà!

Pour changer un peu des œufs en chocolat, je vous propose des œufs-sablés à décorer et à présenter comme de grandes sucettes!

Durée: 1h¦ A partir de 6 ans ¦ Minutieux

Sucettes géantes de Pâques

Ingrédients pour les sablés (recette tirée du livre “Petits fours et Bredele d’Alsace” éditions Saep): 350g de farine, 125g de sucre glace, 1 citron non traité, 1 oeuf, 250g de beurre, une pincée de sel.

Pour monter les sucettes: brochettes en bois de bambou; rouleau à pâtisserie; film étirable pour protéger votre plan de travail et empêcher la pâte de coller.

Pour la décoration: 1 bol de sucre glace, citron, colorants alimentaires, mini smarties, granulés chocolat et multicolores, divers éléments de décoration en sucre; couteau à bout rond ou spatule pour étaler le chocolat; 1/2 tablette de chocolat noir à cuire pour napper les sablés.

Etape 1: Pétrir la pâte
Mélanger la farine, le sel et le sucre glace. Ajouter le zeste de citron rapé. Faire un fontaine et y ajouter l’œuf. Travailler avec une partie de la farine. Ajouter le beurre mou coupé en petits morceaux. Travailler à la cuiller en bois pour obtenir une pâte homogène. Former une boule et étaler sur un plan de travail sur une épaisseur de 5 mm environ. Cette pâte colle vite. Je vous conseille de déposer du film étirable sur votre plan de travail avant de l’étaler et même sur votre rouleau à pâtisserie. On peut aussi la mettre au frigo 5 minutes pour qu’elle soit moins collante.

Sucettes géantes prêtes à cuire

Etape 2: Découpe et cuisson.
Pour découper les sablés en forme d’œuf, il vous faut un emporte pièce. Nous avons utilisé un oeuf en métal comme emporte pièce! Si la pâte est trop molle, la mettre au frais quelques minutes avant de découper.
Déposer les œufs en pâte sur du papier sulfurisé sur une plaque de cuisson.
Insérer dans l’épaisseur du sablé, une brochette en bois, côté pointu dans le sablé. Attention à bien l’insérer dans le milieu de l’épaisseur, sinon, une fois cuit, le bâton de la sucette ne tiendra pas. Cuire à four préchauffé à 180° (th. 6) pendant 10 minutes. Sortir avec précaution les sucettes et les faire refroidir sur une grille.

Glaçage des œufs sablés

Etape 3: Glaçage
Pendant que les sablés refroidissent, préparer le glaçage. Nous avons utilisé 2 sortes de glaçage: un glaçage fait de chocolat fondu au bain marie, et un glaçage au sucre glace. Pour le glaçage au sucre glace, il suffit d’ajouter quelques gouttes de citron à plusieurs cuillers de sucre glace dans un bol et de mélanger vivement avec une petite cuiller jusqu’à obtenir un mélange lisse mais peu liquide (si c’est trop liquide, rajouter du sucre glace).
Ajouter ensuite au glaçage une goutte de colorant alimentaire (on peut les combiner pour obtenir toutes les couleurs) et bien mélanger. Souvent, les couleurs des colorants sont très vives, pour obtenir des couleurs pastels, en mettre très peu. Etaler le glaçage avec une spatule ou un couteau à bout rond.

 

Déposer des étoiles avec une pince à épiler

Etape 4: décoration
Ne pas attendre que le glaçage sèche car ensuite, il n’est plus possible d’y coller des petits éléments en sucre.

Déposer sur le glaçage des étoiles, coeurs, granulés, smarties… etc pour imiter une décoration d’oeuf de Pâques. Utiliser une pince à épiler pour déposer avec précision des petits éléments.

 

 

 

Déposer des petites billes multicolores en ligne

Tracer des lignes en laissant tomber des billes multicolores sur la glaçage encore frais.

 

 

 

 

 

 

Sucettes prêtes à offrir!

 Etape 5: Présentation

Laisser sécher les sucettes géantes, puis les mettre dans un sachet en papier transparent avec un ruban, et vos œufs de Pâques sont prêts à être offerts!

 

 

 

 

Utilisez les sucettes géantes comme vous voulez!

Etape 6: Semer

Il ne vous reste plus qu’à déposer vos sucettes géantes sur les assiettes en cadeau d’invité, ou dans l’herbe comme les petits œufs en chocolat!

 

 

 

 

 

 

Gourmande ravie!

Etape 7: Déguster!

Ces sablés se conservent sans problème une semaine dans une boite en fer fermée.

 

 

 

 


Donne-moi un baiser

Posted on

En mars, pour rencontrer un prince, rendez-vous sur les routes de campagne le soir! Parfois, à l’heure où la nuit tombe, voilà que traversent crapauds, grenouilles et autres tritons qui quittent les bois dans lesquels ils vivent toute l’année pour aller se reproduire dans des points d’eau. S’il fait chaud et humide, ils sont des dizaines à vouloir traverser; s’il fait froid, seuls les téméraires tentent l’aventure. Les crapauds marchent, ils ne sautent pas comme les grenouilles, et plus d’un laissera sa peau sur la route…

Les femelles crapauds sont deux fois plus grosses que les mâles…car elles sont pleines des œufs et qu’elles doivent aussi supporter le poids du mâle sur leur dos pendant l’accouplement! Les mâles, eux, ont des petites boules noirâtres au bout des doigts, des pelotes copulatoires qui leurs permettent d’enserrer leur belle sans que cela glisse! Et dès qu’ils sont dans cette position, ils se mettent à chanter…

Fais un tour dans la mare: si tu vois des sortes de cordes gluantes avec plein de petits points noirs…ce ne sont pas des serpents, mais des oeufs de crapaud commun!

Sais-tu que tu pourrais sans risque donner un baiser au crapaud, mais pas le manger : le crapaud est toxique pour la plupart des animaux, sauf pour le hérisson, qui supporte ce venin, dont il s’enduit lui-même les épines pour se protéger? (info trouvée dans Les Guides Naturalistes de Delachaux et Niestlé sur les petits animaux des lacs et des rivières).

 

 

 

 


Fais ta propre farine

Posted on

C’est le temps des moissons et il reste des épis de blés non ramassés sur le bord du champ? On peut en faire des bouquets mais on peut aussi en profiter pour montrer aux enfants comment on fabrique la farine!

Durée: 2 h¦ A partir de 5 ans ¦ Minutieux

Une activité ludique mais minutieuse qui peut donc décourager les enfants les plus impatients.

Matériel:
Epis de blés mûrs (s’ils ne sont pas assez mûrs, ils ne se réduiront pas en farine mais s’écraseront en pâte); passoire; moulin à café ancien; pilon; bol ou saladier.

 

Réalisation:

-enlever les grains de blé de l’épi
-enlever la paille pour ne garder que les grains
-trier les grains pour bien enlever toutes les pailles et impuretés

 

 

 

 


-mettre les grains ainsi débarrassés de leur peau dans le moulin à café et moudre: c’est une des parties préférée des enfants

 

 

 
-on se retrouve avec du grain concassé et déjà un petit peu de farine
-terminer avec un pilon pour écraser les grains concassés

 

 

 

 

-passer la farine grossière ainsi obtenue à la passoire pour éliminer les morceaux trop gros, et compléter avec de la farine du commerce si nécessaire, puis l’utiliser pour faire un gâteau !


Ta cabane suspendue dans les arbres

Posted on

D’après une idée de Lucille, 11 ans, et grâce aux trouvailles récup’ de son papa, une façon hyper simple de se fabriquer un refuge dans les arbres pour jouer, rêver, lire, dormir ou observer la nature!

Durée: 15 min de mise en place, des heures de jeu ¦ De 6 à 12 ans ¦ Difficulté: Facile

Matériel:
-un morceau de filet de pêche rectangulaire récupéré sur la plage (s’il est en bon état)…ou acheté dans un magasin spécialisé.
-corde solide pour attacher la cabane suspendue
-grosse corde pour monter dans la cabane, ou échelle de corde
-coussins, couvertures… tout pour rendre plus douillet ce petit nid

Principe: accrocher le filet dans les branches pour former une sorte de hamac assez grand pour tenir à plusieurs.

Préparation: repérez un arbre dont les branches sont suffisamment grosses pour soutenir le poids de plusieurs enfants (diamètre minimum 15 cm), à une hauteur de 1,5 à 2m du sol maximum. 2 grosses branches horizontales suffisent.

Réalisation: accrocher les 2 grands côtés du filet aux grosses branches horizontales, avec de la corde et des noeuds solides (qui ne resserrent lorsqu’on tire dessus) à intervalles réguliers. Attacher les 2 petits côtés du filet par des cordes à d’autres branches solides situées au dessus. Installer l’échelle pour y monter. Ajouter une poulie pour faire monter et descendre un panier. C’est le bonheur!


Les feux de l’amour

Posted on

C’est une belle nuit d’été…Tiens, une petite lumière verte dans l’herbe, qui bouge faiblement… Qu’est-ce que c’est? un ver luisant! Malgré son nom, ce n’est pas du tout un ver, mais un coléoptère (de la même famille que les coccinelles). Son nom scientifique est le Lampyre (ce mot vient du grec briller).

Ver luisant dans le jardin

Celui que nous avons trouvé dans le jardin est une femelle, qui émet par la partie arrière de son abdomen une lumière très visible la nuit pour attirer les mâles. Elle peut même agiter son abdomen doucement pour faire comme un petit signal lumineux. La femelle et le mâle ne se ressemblent pas du tout: la femelle a un corps segmenté, et n’a pas d’ailes, tandis que le mâle en a: de cette façon, il peut se déplacer pour retrouver sa belle, lorsqu’il a repéré sa petite lumière. La femelle est plus grande que le mâle et peut mesurer jusqu’à 2 cm de long.

Ver luisant de jour

Comment fait le ver luisant pour émettre de la lumière? C’est un phénomène appelé la bioluminescence. Dans son abdomen, la femelle a un petit réservoir contenant 2 substances chimiques : une protéine, la luciférine, et une enzyme, la luciférase. La réaction entre ces 2 substances produit un photon lumineux, dans la longueur d’ondes verte.

Que mange un ver luisant? La larve du ver luisant se nourrit d’escargots (en les anesthésiant par morsures, beurk) ; les adultes ne se nourrissent pas.

Où trouver des vers luisants? Les vers luisants vivent dans les prairies, au bord des routes et des chemins. On en voit de moins en moins car ils sont sensibles aux pesticides et au débroussaillage.


Qui a ses oreilles sur les pattes?

Posted on

Dans les prairies ou les pelouses où l’herbe est un peu haute, on a souvent la chance d’entendre le chant du grillon…Pour voir un grillon, rien de plus facile: d’abord, repérer un endroit ou l’herbe a été enlevée, devant un petit trou dans la terre…

C’est sûrement un terrier de grillon. Si tu vois de minuscules crottes devant, c’est qu’il est habité: coupe une herbe, enfile-là dans le terrier pour chatouiller le grillon, et tu le verras vite pointer le bout du nez!

Mâle ou une femelle? Le mâle a des dessins compliqués sur les élytres, et la femelle a une sorte de pointe appelée tarière (qui lui permet de pondre) prolongeant l’abdomen. Celui-là est un grillon champêtre mâle. Les grillons mangent surtout des herbes, et ils ont des mandibules puissantes pour couper et broyer les tiges de graminées qui peuvent être très dures. Leurs pattes arrières sont recouvertes d’épines pour se défendre, et sont très musclées pour sauter.

Ce sont les mâles qui chantent, et le son appelé la stridulation est produit par le frottement des ailes supérieures rigides (appelées élytres). Pour l’entendre, la femelle a des oreilles…situées sur ses pattes avant!

 


Jeu : « Devine l’âge de cet arbre »

Posted on

Un jeu simple à jouer en équipe ou à deux, dans le jardin, au square ou en forêt! Pour se rendre compte que les gros arbres sont très vieux!

Durée: 5 min de préparation, 10 min de jeu ¦ A partir de 7 ans ¦ Difficulté: Facile

Mission: trouver lequel est le plus vieux parmi plusieurs arbres. A lier avec une chasse au trésor par exemple, dans laquelle c’est sous l’arbre le plus vieux que les pirates ont caché leur carte..
Préparation: repérez un endroit avec 3 arbres proches. Prévoir une ficelle de 3 m environ pour chaque équipe ou enfant, et 3 crayons de couleur différentes.

Jeu: Donnez à chaque équipe une ficelle et 3 crayons et expliquez que pour connaitre l’âge d’un arbre, il suffit de mesurer la circonférence de son tronc. Pour cela, il faut enrouler la ficelle autour du tronc à environ 1,50 m du sol (pour les enfants, le faire à 1m, ou alors les aider). Faire un trait sur la ficelle avec une couleur différente pour chaque arbre, là où les 2 morceaux se rejoignent, puis mesurer la ficelle déroulée. Le plus long morceau désigne l’arbre le plus vieux. Pour les plus grands, leur demander de calculer l’âge de l’arbre, sachant qu’on compte que la circonférence s’élargit d’à peu près 2,5 cm par an, et donner des points pour les bonnes réponses. Notre chêne mesurait 160 cm…à ton avis, quel âge a-t-il?


Piège de plante

Posted on

Beaucoup de plantes ont des stratégies pour attirer les insectes, et certaines leurs tendent des pièges redoutables. Ce n’est même pas pour les manger….mais seulement pour féconder leurs fleurs. Grâce à Jérôme Porchet, de La Libellule, nous découvrons le piège de l’arum tacheté.

Parfum, prison et pollen
Une drôle de fleur en forme de fuseau, poussant à l’ombre dans les sous-bois et les haies, de jolies feuilles au printemps, et un épi de baies rouges orangées à l’automne: c’est l’arum tacheté, dont les feuilles et les baies sont très toxiques.

Dans le renflement à la base de la fleur, Jérôme nous fait découvrir le piège à mouches dont l’arum se sert pour féconder ses fleurs. En bas, un groupe de fleurs femelles; au-dessus les fleurs mâles; au dessus encore, un anneau de petits poils dirigés vers le bas. Grâce à une réaction qui lui fait dégager de la chaleur, la plante diffuse un parfum fort qui attire les petites mouches,  qui tombent dans une sorte de petit sac à la base de la fleur (appelé chambre florale) à cause des petits poils et ne peuvent plus remonter. Le premier jour après la capture de la mouche, les fleurs femelles s’ouvrent et sont fécondées par la mouche porteuse de pollen provenant d’autres arums. Le deuxième jour, les fleurs mâles s’ouvrent et libèrent leur pollen, qui se colle sur la petite mouche. Ensuite, les petits poils se relâchent et la mouche peut enfin s’échapper, emportant le pollen vers d’autres arums…


Pourrais-tu survivre dans la nature?

Posted on

Saurais-tu reconnaitre les plantes comestibles dans la nature? Bien sur, tout le monde sait que l’on peut manger des myrtilles ou des noisettes, mais bien d’autres plantes sont comestibles, et ce ne sont pas forcément celles auxquelles on pense! Pars, comme moi, avec Jérôme Porchet, biologiste-naturaliste de l’association La Libellule de Genève, à leur découverte (merci au Panda Club de Genève d’avoir organisé cette sortie) !

Attention, dans la nature il y a aussi beaucoup de plantes toxiques, donc faire contrôler sa cueillette par un spécialiste… et ne pas oublier de laver les plantes car on peut attraper des maladies très graves transmises notamment par les renards.

Première surprise: les orties ne sont pas juste là pour nous piquer les mollets quand on se promène: en plus d’être un lieu de prédilection de certains papillons pour pondre leurs oeufs, elles se mangent crues (hachées en salade) ou cuites (en soupe par exemple) et on peut les ramasser à main nues….si on sait les prendre dans le sens du poil! En effet, les petits poils urticants qui recouvrent leurs feuilles et leur tige contiennent à leur base un petit bulbe qui libère de l’acide formique dès qu’il est brisé.


Pour ceux qui aiment les plats relevés, rien de tel que l’ail des ours (en photo ci-contre, qui se repère facilement par son odeur …d’ail dans le sous bois) ou l’alliaire (goût d’ail également mais moins fort) – qu’on peut mettre dans des petites galettes aux herbes, ou hacher sur des toasts beurrés!


Recette des galettes, à faire cuire de préférence sur les braises d’un feu de bois: 1 kg de farine (pour 6 personnes), de l’eau, du sel, et des feuilles hachées d’alliaire, d’ail des ours et d’orties. Mélanger le tout, aplatir pour former des fines galettes et laisser dorer avant de déguster.



Quant aux primevères, qui s’épanouissent dans les prairies et sous bois au printemps, leur feuilles font de délicieuses salades, que l’on peut agrémenter de feuilles de pissenlit, de plantain, d’oseille sauvage, de fleurs de violettes, de lamier pourpre (photo ci contre), de lierre terrestre (rien à voir avec du lierre), ou d’origan.

Pour ceux qui aiment le concombre, la massette (qui pousse au bord des étangs) a un peu ce goût. Jérôme nous montre comment la couper (comme un poireau, on enlève les feuilles du tour et on ne garde que le coeur).

Pour le dessert, on peut cueillir de l’aspérule odorante, la laisser sécher (parfum de vanille) et l’utiliser pour parfumer des crèmes. En enfin, pour finir le repas, une tisane vert tendre à base de jeunes feuilles de ronces et d’orties!